FRANC-TIREUR, DE L’AIR POUR LA RAISON

Il n’est pas étonnant que le jour de la sortie de Franc-Tireur, le numéro 373 de son excellent collègue le un soit consacré au thème « Comment on hystérise le débat ». Les journalistes ont le devoir, me semble-t-il, d’éclairer les trous noirs du débat, ces concentrations d’invectives et parfois d’injures qui se veulent émettre les lumières de révélations plurielles.

Lire la suite

LA SEMAINE 42 EN 7 ARTICLES

Michel-Édouard Leclerc veut du social visible ; Mode ultrafashion et mode propre ; Le silence sur l’origine du Covid ; Réchauffement climatique, Total savait ; Sociologie de l’électorat d’Éric Zemmour ; La diplomatie confrontée à l’évolution de la notion de puissance et de grandeur ; Zemmour, la haine qui se veut pouvoir.

Lire la suite

LA SEMAINE 41 EN 7 ARTICLES

« Le journalisme libre, indépendant et fondé sur les faits sert à protéger contre les abus de pouvoir, les mensonges et la propagande de guerre », explique le jury du prix Nobel. A défaut, « il sera difficile de promouvoir la fraternité entre les nations, le désarmement et un meilleur ordre mondial ». Pour y parvenir, il ne s’agit pas seulement de défendre la liberté d’expression, mais aussi de défendre les responsabilités particulières attachées au journalisme, ses méthodes professionnelles et ses règles éthiques. Lesquelles sont fragilisées du fait de la pression concurrentielle et trahies par les manipulations volontaires.

Lire la suite

LES GAFAM ET NOS DATA, LES ESPOIRS DE 2021

Vendre ses utilisateurs, cela fait plus de dix ans que les grands de la Silicon Valley ont compris que c’était LA vraie source de revenus. Ils ne sont pas trompés. Les vrais clients, ce ne sont pas vous et moi, ce sont les sociétés qui achètent de la publicité ciblée. Or un tel système économique ne peut qu’inciter au vol et au pillage des données.

Lire la suite

LES GRANDES VOIX MUETTES

Olivier Duhamel animait depuis des années l’émission Médiapolis sur Europe 1 le samedi matin à 10h. Aujourd’hui, après avoir démissionné de toutes ses fonctions suite aux accusations à son encontre, c’est l’émission “Les grandes voix d’Europe 1, on débat de la vie politique” qui a pris le relais. Logique. Il se trouve qu’aucun mot sur Olivier Duhamel n’a été prononcé. Ainsi ces grandes voix sont restées muettes. Un propos, ne serait-ce qu’une phrase, aurait été probablement difficile, mais selon moi nécessaire. Ne serait-ce que pour annoncer – même si l’on imagine que tous les auditeurs fidèles étaient au courant – que le présentateur habituel… ne le serait plus. Ce silence m’apparaît dommageable car il renforce, pour le moins, le sentiment de gêne qui entoure, dans les médias, la survenance du “choc” Duhamel.

Lire la suite
Get Adobe Flash player