FRANCE 3, LA CHAINE DE SERVICE PUBLIC… AU SERVICE DE MARTINE AUBRY ?

174152 martine aubry s apprete a manger des moules frites a la grande braderie de lille le 3 septembre 2011 - FRANCE 3, LA CHAINE DE SERVICE PUBLIC… AU SERVICE DE MARTINE AUBRY ?
Martine Aubry a la frite pour l’élection municipale 2020… mais il y a de la friture quant à ses relations avec France 3 Hauts-de-France.

La semaine même où @MartineAubry annonce qu’elle briguera un 4ème mandat lors des élections municipales à #Lille en 2020, un film produit par France 3 Hauts-de-France – @F3nord lève un vent de fronde contre l’ancienne ministre. Non pas parce qu’il évoquerait le fait que la maire actuelle avait dit que son 3ème mandat était le dernier avant même d’être élue…

Non, c’est plus prosaïquement le poison de la connivence – ancienne ! – entre les élus locaux et la presse locale et régionale qui ressurgit. En effet, l’hebdomadaire @lobs juge le documentaire « Martine Aubry, la dame de Lille » comme « très complaisant » et les candidats lillois à l’élection municipale des 15 et 22 mars prochains comme « dithyrambique, à la limite de la propagande ». Ils sont tellement outrés qu’ils demandent que le financement du documentaire soit intégré dans les comptes de campagne, en gros que « Martine passe à la caisse ». Ce serait une première !

Parmi les candidats à la succession, Violette Spillebout – @VSpillebout, candidate LREM et le MoDem – @MoDem… qui n’est autre que son ancienne directrice de cabinet et dont des sondages prédisent un bon score et une victoire possible. Ses résultats estimés sont probablement supérieurs à ceux qu’obtiendrait François Lamy, ancien ministre socialiste, et qui un temps – un temps révolu donc – se voyait « en capacité » de succéder à « la dame de fer » lilloise. Il est vrai qu’aux élections législatives récentes de 2017, il fut sèchement battu dès le premier tour avec seulement 9,14 % des voix perdant un « fief » du Parti socialiste – @partisocialiste jugé « imperdable ». Ambiance chez les anciens camarades !

Pour 2020, Violette Spillebout, se sentant pousser des ailes, enfonce le clou sur la mise en avant télévisuelle « opportune » de son ancienne « mentor ». Elle demande des explications à la chaîne de service public, notamment sur le choix de la date de diffusion du documentaire, en pleine campagne électorale désormais après l’annonce de Martine Aubry candidate à sa propre succession. Le livre « Martine en campagne » vient s’ajouter à la collection bien connue, mais certains rêvent d’écrire un brûlant « Martine sur le grill ».

Cet épisode des combats politiques est éclairant d’une manière spécifique, non pas de l’existence de rivalités personnelles qui sont communes à chaque élection, mais de l’éclairage assez rare sur les rapports médias et politiques en période d’élection. Le débat classique Com’ et Info. Le débat ouvert par l’opposition souligne, avec justesse, le besoin de transparence la plus grande sur les liens entre la presse et les pouvoirs locaux, notamment au moment du choix démocratique qui convoque les électeurs. Cette transparence sera-t-elle effective ? La question reste ouverte. Un beau dossier pour le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) – @csaudiovisuel.

5 pensées sur “FRANCE 3, LA CHAINE DE SERVICE PUBLIC… AU SERVICE DE MARTINE AUBRY ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Get Adobe Flash player