NICOLÁS MADURO SALUANT UNE PLACE VIDE. QUE DEVONS-NOUS VOIR ?

La courte vidéo du président vénézuélien réélu venant saluer et fêter sa victoire sur une place absolument vide est très intéressante. Du point de vue politique, le voir ainsi applaudir et remercier un auditoire absent, offre du grain à moudre aux commentateurs et spécialistes de la révolution bolivarienne en cours. Cette séquence nous dit aussi que les images saisies à la volée au smartphone peuvent être de l’information. Mais l’est-elle réellement tant le flux ordinaire de ces images souvent volées relève parfois de montages et de manipulations à destination de fakes news plus ou moins habilement réalisées ? Or le mieux est d’avoir des réflexes de prudence salutaires alors que des lanceurs d’alerte nous révèlent des vérités, y compris par l’image. Ici l’image est volontairement publiée au détriment de @Nicolás Maduro. Rien d’étonnant car elle émane d’un dénommé Nixon Moreno, ouvertement militant contre le président. Certes il est important de découvrir ces images à titre d’information, comme il était important de voir celles du président de l’université de Nice, auteur de menaces de mort à l’encontre d’un non-étudiant entré dans les locaux de la faculté de Sciences au but de l’occuper. Nous avons aussi en mémoire les vidéos tournées lors de manifestations et d’interpellations policières ou celles de cet enfant palestinien poussé par son père à jeter des pierres contre des soldats israéliens comme nous avions vu Tsahal tirer à balle réelle en d’autres occasions sur les manifestants palestiniens dont des enfants. À chaque fois, même s’il ne s’agit pas d’information « officielle », ou de propos « autorisé » ou manipulé, l’information y gagne.

Naturellement il faut veiller à sa crédibilité, vérifier la source et s’interroger. Toujours.

En l’espèce, la vérité oblige à dire que nous ne savons pas si Nicolás Maduro fêtait en cette occasion sa victoire à l’élection présidentielle du week-end dernier, même si sa publication date du 20 mai. La vidéo ne nous le dit pas. Je ne connais pas (pas encore ?) la date ni le lieu du tournage. Bien sûr on voit le président filmé de face qui semble incontestablement répondre à une foule qui l’accueille. On peut penser qu’elle l’acclame et qu’il lui rend ses encouragements. Or cette foule est absente et l’on peut imaginer qu’un montage avec un simple contrechamp de rassemblements de soutien anciens, pourrait donner le sentiment qu’elle est bien présente. Il y a bien la présence d’une poignée de personnes au fond de la place, sous une sorte de porche d’un immeuble mais Nicolás Maduro en est très loin et ne s’approche pas d’eux, aucunement. Il ne recherche visiblement pas des poignées de main chaleureuses qui seraient une preuve de félicitations.

L’image nous interroge autant qu’elle nous informe. Quand et pourquoi cette mise en scène ? Sa principale force est tout d’abord d’exister et, de ce point de vue, nous ne pouvons que nous féliciter que les réseaux sociaux – notamment Twitter – puissent en être le relais, mais elle mérite comme toute image un droit de suite pour en découvrir toutes les acarnes. Il peut venir de journalistes, de citoyens témoins qui pourraient apporter d’intéressants compléments, mais aussi de professionnels qui tournent un film… bien sûr de propagande, mais c’est la loi du (mauvais) genre.

Le besoin d’investigation reste essentiel car la force des fake news est de tout mettre dans le même sac pour qu’à la fin nous doutions de tout de manière irraisonnée et égale.

PS : pour voir la vidéo sur twitter : https://twitter.com/NMorenolibertad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get Adobe Flash player